Définition

Bento, nom masculin : Au Japon, coffret compartimenté contenant les mets d’un repas ; repas contenu dans ce coffret.

 Histoire

Arrivé de chine au 12ème siècle, le bento a su suivre les époques et évoluer avec.
Oubliez le contenant et le contenu, oubliez même le mot bento. A l’origine on appelait ça ” hoshi-ii “, il s’agissait de riz séché.
Il faudra attendre 400 ans pour qu’apparaissent les boites à bento en bois laqué.

Contenu

Le bento est consommé aussi bien par les adultes que par les enfants. C’est l’idéal de la pause déjeuner. Facile à transporter, au motif chic ou rigolo, il est fait pour convenir à tout le monde. Nombreux sont ceux qui prépare leur bento la veille. Les différents compartiments ont été conçu pour respecter l’équilibre sain du repas.
Il courant de trouver des bentos dans des boites jetables dans les petites épiceries et les gares.

Les bentos pour enfant sont souvent aussi bon qu’esthétique. Il y a un réel concours de qui aura préparé le plus beau bento ! Les parents usent de ruses et de subterfuges pour permettre aux enfants de manger tout (et même les légumes) de leur bento.

Contenant

Le bento se décline de différentes manières : avec ou sans étage, en bois, en plastique.
Les bento à étage permettent de séparer le froid du chaud.

Comment préparer un bento équilibré et joli?


En général, le bento est composé d’un féculent (souvent du riz) et 2 à 4 mets différents. 
Pour que la préparation soit bien équilibrée, on essaye de préparer des mets tel qu’une source de protéines (style viande, poisson, œufs, tofu…) et de légumes.  

Ensuite, pour facilement constituer le menu, on va essayer de varier les couleurs. 
A côté du riz qui est souvent blanc, pensez aux trois couleurs : le rouge, le jaune et le vert.
Voici quelques exemples de mets qui représentes chaque couleurs : 

  • Rouge : tomate, carotte, poivron rouge, umeboshi, tsukemono (légume mariné) rouge comme fukujinzuke, piment, knacki, crevette, ketchup…
  • Jaune : œuf, maïs, patate douce, poivron jaune, pomme de terre, fromage dur, mayonnaise, tsukemono, 
  • Vert : tout ce qui est légumes verts, mais surtout vous pouvez utiliser facilement le concombre, courgette, épinard, brocoli, poivron vert, salade…..  
  • Noir : quand vous prenez habitudes de préparer le bento, essayer d’ajouter du noir, comme avec les algues, mais également des aubergines, le sésame noir…

Le bento coloré est souvent équilibré et joli, on le mange également avec les yeux.  C’est pour ça que nous japonais aimons avoir le choix au niveau de la boite de bento, il faut qu’elle soit à la fois pratique et plaise aux yeux.  

Avec le temps essayez de varier le goût et les cuisson : si on assaisonne un mets avec la sauce soja, on en assaisonne un autre avec le miso ; un mets sucré-salé, un autre vinaigré : un mets sauté, un autre simplement mijoté.    

Le troisième étape, l’anticipation et surtout la simplification: préparer la marinade, faire ses propres surgelés, il ne faut pas hésiter à utiliser des choses toutes prêtes.  Il m’arrive de mettre 3-4 gyozas ou les karaagé à réchauffer dans le bento.